Jérôme Lévesque-Boucher / CIMT.CA :

L’épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette continue de faire des ravages dans le Bas-Saint-Laurent. Arrivée en 2012, l’insecte s’est ensuite propagé dans la région, soulevant plusieurs inquiétudes chez les propriétaires forestiers bas-laurentiens. L’agence régionale de mise en valeur des forêts privées propose des soirées-conférences pour informer les citoyens sur leur plan d’intervention. L’organisation était à Témiscouata-sur-le-Lac, mercredi, et à Rivière-du-Loup, hier.

C’est un plan qui s’échelonnera sur les dix prochaines années, jusqu’en 2026, qui vise à minimiser les pertes de bois. C’est d’ailleurs très difficile de combattre l’insecte puisque l’épandage d’insecticide biologique parvient à tuer environ 90% de la population de la tordeuse. L’ennui, c’est que le 10% restant peut pondre jusqu’à 100 œufs, qui produisent de nouveaux insectes, donc vous comprendrez qu’il est très difficile d’en venir à bout.

Lire sur TVA Nouvelles