François Bourque / Le Soleil :

(Québec) CHRONIQUE / La congestion se produit lorsque trop de citoyens cherchent à aller aux mêmes endroits en même temps. Le réflexe traditionnel des administrations publiques est alors d’élargir les routes pour que plus de citoyens puissent continuer à aller aux mêmes endroits en même temps. Pour les mêmes raisons, on bonifie le transport en commun, ce qui est souhaitable mais ne règle pas tout. Ce que je ne comprends pas, c’est la résistance des administrations à envisager l’autre hypothèse :

puisque le problème est de vouloir aller tous aux mêmes endroits en même temps, la solution pourrait être de ne pas tous y aller en même temps.

On pourrait travailler sur les horaires de travail et de cours, plutôt que seulement sur la capacité des infrastructures de transport.

Lire sur Le Soleil