Denis Lessard / La Presse :

(Québec) Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement va jeter une douche froide sur le gouvernement Couillard et la Caisse de dépôt et placement. Dans un rapport qui sera rendu public aujourd’hui en fin de journée, le BAPE conclut qu’il ne peut donner un avis favorable pour la mise en place du Réseau électrique métropolitain (REM), le superprojet de train électrique de 5,5 milliards de dollars.

Le processus d’examen accéléré imposé par l’échéancier que s’est donné la Caisse de dépôt a empêché d’obtenir des réponses à plusieurs questions, observe l’organisme consultatif selon les informations colligées par La Presse. Ce processus a été comprimé en six semaines d’audiences amorcées à la fin de l’été – par comparaison, le BAPE s’est penché pendant 18 mois sur le projet du nouvel échangeur Turcot. La période allouée aux intervenants pour préparer leur mémoire a aussi été réduite à 30 jours au lieu des 45 habituels. La Caisse avait également télescopé ses estimations sur l’impact environnemental de son projet.

Lire sur La Presse