Marilyne Demers / Journal Métro :

Soucieuse des impacts que pourrait avoir le futur Réseau électrique métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), la Ville de Beaconsfield adopté lundi soir une résolution afin de réaffirmer l’importance de maintenir les services déjà en place sur son territoire.

Lors du conseil de Ville du 24 octobre, le maire Georges Bourelle a dit craindre les impacts d’une deuxième ligne de train sur le service offert par l’Agence métropolitaine de transport (AMT). «Pour nous, c’est un service très important. On demande à ce qu’il ne soit pas abandonné, et même si possible, qu’il soit amélioré», affirme-t-il.

La Ville Beaconsfield n’est pas la seule à s’inquiéter de l’avenir du train de banlieue de Vaudreuil-Hudson. La semaine dernière, la Ville de Dorval a également adopté une résolution en ce sens.

Lire sur le Journal Métro