Jeanne Corriveau / Le Devoir :

Menacé de démolition partielle par la construction du Réseau électrique métropolitain (REM), l’édifice Rodier sera finalement préservé, a fait savoir la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) mercredi matin. Ce dénouement a été rendu possible grâce à une entente intervenue avec le Canadien National (CN) qui permet à CDPQ Infra de faire l’acquisition des voies aériennes situées dans Pointe-Saint-Charles et menant à la Gare centrale. En vertu de cette entente, la construction de voies parallèles à celles déjà existantes qu’empruntent les trains de Via Rail et de l’Agence métropolitaine de transport (AMT) ne sera plus nécessaire, a expliqué Macky Tall, président et directeur général de CDPQ Infra.

Lire sur Le Devoir

Projet de train électrique: des modifications apportées

La Presse Canadienne :

Plusieurs modifications ont été apportées au projet de train électrique de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) afin de répondre à certaines des critiques formulées à son endroit, mais celui-ci est toujours sur les rails pour une réalisation d’ici 2020, et ce, dans les mêmes paramètres financiers. «Ce serait bien présomptueux de dire qu’on répond à l’ensemble des critiques; on démontre surtout qu’on améliore le projet en continu», a expliqué Jean-Marc Arbaud, directeur général adjoint de CDPQ Infra, la filiale de la caisse qui pilote le projet de 5,5 milliards de dollars, lors d’une mise à jour, mercredi. «On propose des améliorations, des optimisations, résultat de six mois de travail et d’échanges avec les différentes parties prenantes partenaires», a-t-il indiqué. Les responsables de la filiale CDPQ Infra ont ainsi annoncé qu’ils se sont entendus avec le Canadien National pour acheter la structure aérienne qui mène à la Gare centrale et pour utiliser la Gare pour les prochaines années.

Lire sur La Presse