Alexandre Touchette / ICI Radio-Canada :

EXCLUSIF – Le train léger du Réseau électrique métropolitain doit passer dans un tunnel qui sera aménagé en plein cœur d’un ancien dépotoir industriel à Pointe-Saint-Charles.

Revue de presse sur le rapport du BAPE
Découvrez tous nos articles sur le train de la Caisse

Pour atteindre le roc, une tranchée de près de 500 mètres de long devra être creusée dans ce lieu hautement contaminé par des hydrocarbures et des BPC. Une contrainte qui risque d’ajouter des millions de dollars aux coûts du projet et qui soulève des questions sur la protection de l’environnement.

Pendant une centaine d’années, à partir de 1866, un marais situé sur les berges du fleuve à Pointe-Saint-Charles a été utilisé comme dépotoir. Des tonnes de déchets domestiques et industriels ont été déversées dans ce secteur, qui s’étend entre les ponts Champlain et Victoria.  (…)

Une étude réalisée pour le compte de la Ville de Montréal a estimé que le lieu contient plus de 1,5 million de litres d’hydrocarbures pétroliers qui s’apparentent à du diesel ou à du mazout dégradé. Ces huiles sont fortement contaminées par des BPC qui ont été enfouis dans le dépotoir.

Lire sur ICI Radio-Canada