FM 98,5 :

(98,5 FM) – Tous les nouveaux trains Azur acquis récemment par la Société de transport de Montréal sont temporairement retirés du réseau à la suite de l’incident majeur survenu en fin de semaine sur la ligne orange. (…)

Plusieurs ont déploré la qualité du service de navette par autobus mis en place durant la longue interruption.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a semblé agacé par certaines critiques qui ont été formulées.

«Pensez-vous sincèrement qu’on va mettre 200 autobus et 200 chauffeurs de côté juste au cas où il arriverait quelque chose. La pensée magique, les chimères, essayer d’ajouter de l’huile sur le feu, de trouver la bébitte… là ça va faire!»

Lire sur le FM 98,5

Les nouveaux trains Azur du métro de Montréal sont retirés par précaution

La Presse Canadienne :

Les toutes nouvelles voitures Azur du métro de Montréal sont retirées de la circulation à la suite d’un incident qui a occasionné samedi une longue interruption de service sur un tronçon de la ligne orange.

La Société de transport de Montréal (STM) a indiqué lundi matin qu’elle retirait les 12 nouveaux trains Azur construits par Bombardier et Alstom, le temps de mener une enquête sur ce qui s’est produit en fin de semaine.

Des équipements de signalisation à la station Du Collège ont été fortement endommagés, samedi, à la suite du passage d’un train, qui a aussi subi des dommages. Le service a été interrompu sur une partie de la ligne orange jusqu’à dimanche matin.

Des nouveaux trains Azur ont subi des dommages, mais aussi des anciens MR-73, et la STM veut savoir si une interface de la voie avec les trains serait en cause. Des caméras seront installées sous certains trains afin d’«analyser le comportement durant l’interaction du train avec la voie».

Lire sur La Presse

Les voitures AZUR du métro de Montréal retirées temporairement

ICI Radio-Canada :

Selon Denis Coderre, le métro de la métropole québécoise subit beaucoup moins de pannes que la moyenne des autres métros partout dans le monde.

Mais bien qu’il affirme catégoriquement qu’il est fiable, avec ses plus de 900 000 usagers chaque jour, le maire admet qu’il « a besoin d’investissements ».

M. Coderre souligne qu’en quatre ans, son administration a investi 84 millions de dollars de plus dans le transport public montréalais.

Des incidents sont inévitables. […] Nous avons négligé le maintien de nos infrastructures durant des décennies. Mais des sommes colossales sont investies comme jamais auparavant.
– Le maire de Montréal, Denis Coderre

Lire sur ICI Radio-Canada