Marie Vastel / Correspondante parlementaire à Ottawa, Le Devoir :

Le Canada n’a pas connu de seconde tragédie comme celle de Lac-Mégantic. Mais les voies ferrées du pays sont néanmoins régulièrement le théâtre d’incidents. Rappel des dernières années. Depuis l’été 2013, où Lac-Mégantic a été ravagé par l’explosion de wagons-citernes remplis de pétrole, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a entamé 30 enquêtes, dont 15 sont encore en cours. De ce total, une douzaine portait sur des accidents ayant causé un déversement de brut, de plus ou moins grande quantité. Au Québec, six accidents — un seul mortel — ont donné lieu à une enquête du BST. Une simple recherche sur Internet permet cependant de répertorier bon nombre d’autres incidents qui n’ont pas nécessairement entraîné une enquête du BST.

Lire sur Le Devoir