Pierre Saint-Arnaud / Journaliste, La Presse canadienne :

TransCanada demande à la Cour supérieure de déclarer irrecevable la demande d’injonction présentée par des groupes environnementaux, qui cherchent à forcer la compagnie à se soumettre à la Loi québécoise sur la qualité de l’environnement dans le cas de son projet d’oléoduc Énergie Est. Dans sa demande présentée mercredi au palais de justice de Montréal, la compagnie fait valoir que cette procédure n’a plus sa raison d’être depuis que le gouvernement du Québec a lui-même déposé une demande d’injonction dont l’objectif est exactement le même.

Lire sur Le Devoir