Pierre-Olivier Pineau, professeur à HEC Montréal / La Presse :

La création de l’organisme Transition énergétique Québec est une bonne nouvelle, mais des lacunes importantes restent à corriger