ICI Radio-Canada :

À moins d’une semaine du choix du nouveau chef de Démocratie Québec, les deux candidats Anne Guérette et François Marchand répètent qu’améliorer le transport est le véritable défi que devra relever la Ville de Québec dans l’avenir.

La mobilité durable passe par des solutions qui n’ont rien à voir avec l’élargissement des autoroutes ou la construction d’un 3e lien comme le préconise le maire Régis Labeaume, s’entendent pour dire les candidats.

Anne Guérette et François Marchand ont croisé le fer, lundi matin, lors d’un débat radiophonique à l’émission Première heure à Radio-Canada.

« Pourquoi le maire Labeaume en ce moment pousse-t-il tant les élargissements d’autoroutes? Parce que ce n’est pas lui qui paye. Parce que c’est financé à 100 % par le gouvernement du Québec. Il n’a plus d’argent, mais veut faire semblant d’être un maire qui bouge », a lancé Anne Guérette.

La conseillère avance que ce dossier sera le principal enjeu de la prochaine élection municipale en novembre 2017.

« Nous sommes une ville embouteillée à l’heure actuelle. Et j’ai proposé d’y investir jusqu’à 200 millions de dollars, donc l’équivalent de notre amphithéâtre. Il faut y mettre autant d’énergie que dans l’amphithéâtre », martèle Mme Guérette.

Lire sur ICI Radio-Canada