Bruno Bisson / La Presse :

Le gouvernement du Québec devrait imiter l’Ontario voisin, « qui a déjà entrepris le virage de la mobilité durable », et qui dépensera cette année deux fois plus d’argent pour les réseaux de transports en commun que pour le réseau routier de la province.

Dans le cadre de consultations prébudgétaires, en vue du prochain budget provincial, l’Alliance pour le financement des transports collectifs au Québec, Transit, demande au gouvernement Couillard de hausser la part des budgets annuels de transports consacrée à des projets d’autobus, de trains ou de métro, afin de « combler son retard de compétitivité » par rapport à la province voisine.

Transit souligne que, dans son budget 2016-2017, le gouvernement de l’Ontario a fait passer à plus de 70 % la part de tous les investissements en transports qui sera consacrée aux transports collectifs dans l’ensemble de la province. Alors que 2,2 milliards sont prévus pour l’amélioration du réseau routier, le gouvernement de Kathleen Wynne investira près de 5,4 milliards dans les transports collectifs.

Lire sur La Presse