ICI Radio-Canada :

Alors que plusieurs adeptes de pêche blanche sont prêts à taquiner le poisson, les pêcheurs de Saint-David-de-Falardeau voient leur saison tomber à l’eau. Des travaux à la centrale hydroélectrique Jim-Gray de Produits forestiers Résolu causent des variations d’eau, empêchant ainsi les lacs de geler. Cette situation a un impact économique important pour le secteur.

Une centaine de pêcheurs ne peuvent pas mettre leur cabane sur le lac Lamothe en raison des courants causés par l’évacuation d’eau dans la rivière Shipshaw. « Ça crée un courant qui empêche la glace de se former adéquatement pour qu’on puisse embarquer les cabanes », explique le conseiller municipal Paul Pineault.

La situation est similaire au lac Sébastien, ce qui entraîne des conséquences importantes sur l’économie de Saint-David-de-Falardeau.

« On perd de 15 à 20 % de notre revenu. Le restaurant perd la moitié de son revenu. La moitié de son profit est dû au village sur la glace », affirme Claude Mercier, président du site de pêche blanche du lac Lamothe.

Lire sur ICI Radio-Canada