Annie Morin / Le Soleil :

(Québec) La Coalition avenir Québec (CAQ) ne veut pas d’un troisième lien routier Québec-Lévis à l’ouest parce que «les mêmes infrastructures d’approche [des ponts actuels] vont être sursollicitées».

Mardi, le député de La Peltrie, Éric Caire, a affiché son parti pris pour un pont ou un tunnel dans l’est. «On a mis deux ponts un à côté de l’autre, mais les infrastructures d’approche sont les mêmes. Qu’est-ce que ça fait? Ça crée de la congestion. Avec le spaghetti qu’on a à la tête des ponts, ça empire la situation. De toute façon, ça prend des autoroutes de contournement. Il faut boucler la boucle, tout le monde s’est entendu là-dessus», a-t-il commenté dans le hall de l’Assemblée nationale. (…)

La députée de Taschereau a renouvelé son plaidoyer en faveur du transport en commun pour diminuer la congestion sur le réseau routier : «Il faut que l’on dégage les entrées des ponts. Il faut que l’on dégage les voies de circulation à Québec. Parce que t’as beau arriver de partout, t’as beau avoir un troisième lien, quand tu vas te coller à Québec, c’est bloqué. Il faut dégager par du transport en commun. Ça marche partout dans le monde, pourquoi ça marcherait pas ici?»

Lire sur Le Soleil

Un troisième lien à l’ouest: «une mauvaise idée» tranche la CAQ

Marc-André Gagnon / Agence QMI :

(…) Éric Caire suspecte d’ailleurs Régis Labeaume d’être en train de se chercher «un lien pour le SRB», c’est-à-dire pour le Service rapide par bus que la Ville de Québec souhaite mettre de l’avant en priorité avec les deux autres paliers de gouvernement.

Pour la Coalition avenir Québec, le troisième lien demeure l’enjeu premier. Le député de La Peltrie s’attend «malheureusement» à ce que ce soit un enjeu de la prochaine campagne électorale.

Lire sur TVA Nouvelles

ICI Radio-Canada : Le SRB avant le 3e lien, plaide Agnès Maltais