Annie Morin / Le Soleil :

(Québec) Le troisième lien entre Québec et Lévis devrait prendre la forme d’un train-tram léger réunissant les deux centres-villes en passant sous le fleuve Saint-Laurent, là où il est le plus étroit, suggèrent des étudiants et des diplômés en aménagement du territoire et développement régional de l’Université Laval.

Les 33 signataires de cette proposition considèrent qu’un troisième lien destiné aux automobiles, pont ou tunnel, ne résoudrait que temporairement les problèmes de circulation puisque des ménages profiteraient de l’embellie pour s’établir sur la Rive-Sud et faire ensuite la navette Lévis-Québec, provoquant à terme de nouveaux bouchons.

«Peu importe qu’il soit situé à l’est ou à l’ouest, l’implantation d’une infrastructure de ce genre aura des impacts néfastes sur l’étalement urbain, sur la protection des terres agricoles avoisinantes et sur les émissions de gaz à effet de serre liées au transport», prédisent les étudiants.

Lire sur Le Soleil

ICI Radio-Canada : La priorité, c’est le 3e lien, dit la CAQ

TVA Nouvelles : Legault n’écarte pas la possibilité d’avoir à démolir le pont de Québec

TVA Nouvelles : Détruire le premier lien

Le Soleil : Troisième lien: une promesse électorale pour la CAQ

Québec Hebdo : Budget provincial : Legault réclame des sommes et un échéancier pour le 3e lien