Joël-Denis Bellavance / La Presse :

(Ottawa) Le gouvernement Trudeau s’apprête à couper la poire en deux en ce qui a trait à l’approbation de nouveaux oléoducs permettant d’acheminer le pétrole issu des sables bitumineux de l’Alberta vers de nouveaux marchés étrangers.

Ainsi, tout indique qu’il va donner le feu vert à l’élargissement du pipeline Trans Mountain, de Kinder Morgan, qui relie Edmonton à Burnaby, dans la région de Vancouver. Ce projet évalué à 6,8 milliards de dollars, qui permettra de tripler la capacité de l’oléoduc (900 000 barils par jour), a déjà été approuvé par l’Office national de l’énergie en mai, malgré l’opposition de la Colombie-Britannique, de la Ville de Vancouver et de plusieurs communautés autochtones.

Parallèlement, le gouvernement Trudeau écartera l’idée de relancer les consultations auprès des peuples autochtones dans le cas de l’oléoduc Northern Gateway, enterrant du même coup ce projet de la société Enbridge qui devait relier Bruderhein, en Alberta, à Kitimat, en Colombie-Britannique.

Lire sur La Presse

Décisions imminentes d’Ottawa sur d’importants projets de pipelines

Raphaël Bouvier-Auclair / ICI Radio-Canada :

Le gouvernement Trudeau doit rendre décisions cette semaine concernant au moins deux projets d’oléoducs majeurs. Le fédéral doit également trancher sur un autre projet d’ici le 19 décembre. Quels sont ces oléoducs, quels seront leurs impacts? Nous nous sommes penchés sur la question.

On s’attend à ce que cette semaine, peut-être même mardi, le gouvernement Trudeau se prononce sur deux projets proposés par l’entreprise Enbridge.

Parmi ceux-ci, le Northern Gateway. Ce projet majeur doit permettre d’acheminer 525 000 barils de pétrole par jour entre l’Alberta et le nord-ouest de la Colombie-Britannique.

Le Northern Gateway a initialement été proposé en 2004. Des audiences ont été tenues, l’Office national de l’énergie s’est prononcé en 2014, imposant plus de 200 conditions pour l’approbation du projet.

Le gouvernement Harper avait donné son feu vert, mais, plus tôt cette année, la Cour fédérale a statué que le gouvernement n’avait pas suffisamment consulté les Premières Nations.

Lire sur ICI Radio-Canada