Annie Morin / Le Soleil :

(Québec) VIA Rail sort des exemples pour prouver que son train à grande fréquence (TGF) peut cohabiter avec le train léger de Réseau électrique Montréal dans le tunnel du mont Royal. Mais aucun ne trouve grâce aux yeux de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). Bien qu’elles assurent être en discussion pour arrimer les deux mégaprojets, les deux organisations semblent engagées dans un dialogue de sourds. Le Soleil révélait la semaine dernière que la Caisse prévoit se servir de l’étroit tunnel sous le mont Royal pour faire circuler aux trois minutes son train électrique automatisé. Cela empêcherait toute utilisation par le TGF Québec-Montréal, qui en a besoin pour se rendre rapidement au centre-ville s’il circule par la rive nord du fleuve Saint-Laurent. VIA Rail pense plutôt qu’il «est techniquement possible sur une même infrastructure si celle-ci est planifiée et construite avec l’intention de permettre l’interopérabilité des deux projets».

Lire sur Le Soleil