Annie Royer / Professeure d’agroéconomie à l’Université Laval :

Le rapport Gagné qui vient de paraître sur l’industrie acéricole québécoise fait couler beaucoup d’encre, et pour cause. Il a pour toile de fond une couleur très idéologique en plus de ratisser beaucoup plus large que son mandat initial.

Lire l’article sur le site du Devoir