Le Journal de Montréal :

Massivement utilisés en agriculture, les insecticides à base de néonicotinoïdes sont accusés d’avoir des effets délétères sur l’environnement. Les conclusions de nombreuses études scientifiques convergent pour établir avec certitude l’action toxique du produit sur les pollinisateurs sauvages comme les abeilles qui connaissent depuis plusieurs années des taux de mortalité anormaux partout dans le monde.

Lire sur Le Journal de Montréal