Fred Dubé / Opinion, Métro Montréal :

«Nous sommes gouvernés par des hommes dont nous ignorons tout, qui modèlent nos esprits, forgent nos goûts, nous soufflent nos idées. (…) Ceux qui manipulent ce mécanisme social imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays.» – Edward Bernays, fondateur des relations publiques. Le combat que mène TransCanada n’est pas de rendre son projet de pipeline plus vert, mais plus acceptable socialement. Tous leurs efforts ne convergent pas vers l’amélioration du projet, mais bien vers la façon dont nous percevons le pipeline. Noam Chomsky appelait l’opinion publique «l’arme absolue». Si tu la possèdes, tu peux attaquer! En dictature, l’opinion publique se contrôle à coups de matraque; en démocratie, elle se contrôle avec de la propagande.

Lire sur Métro Montréal