AFP :

L’écumeur pousse sous la surface d’immenses blocs de mer gelée pour faire remonter le pétrole répandu lors d’une marée noire et l’aspirer : ce n’est heureusement qu’un exercice, mais la menace, elle, est bien réelle. L’opération se déroule en mer Baltique, par un froid polaire, dans des conditions proches de celles que l’on rencontre en Arctique, ce finistère septentrional de la planète qui en est aussi l’un des écosystèmes les plus fragiles.

Lire sur La Presse