Mathias Marchal / Journal Métro :

Construire le méga pipeline Énergie Est entrainerait une hausse des émissions de carbone émises dans l’atmosphère plus élevée que prévu par une étude ontarienne souvent citée comme référence. Selon une étude de l’Institut québécois du carbone (IQC) dévoilée lundi, le projet de pipeline de TransCanada résulterait en une hausse des émissions de CO2 dans l’atmosphère variant entre 24 et 45 mégatonnes par an au Canada et dans les pays acheteurs.

Lire sur Le Journal Métro

Institut québécois du carbone (sommaire de l’étude) : Émissions en aval résultant de l’oléoduc Énergie Est : une évaluation considérant les risques économiques, techniques et politiques