Laurence Gallant / ICI Radio-Canada : 

Après des années de recherche et d’expérimentation, des chercheurs viennent de trouver un organisme vivant dans le fleuve Saint-Laurent qui permettrait d’améliorer l’efficacité des traitements en chimiothérapie. Une découverte prometteuse du Centre de recherche sur les biotechnologies marines de Rimouski, le CRBM. Le milieu marin est véritablement un coffre au trésor pour le directeur de la recherche et du développement au CRBM, Amine Badri. L’un des prélèvements qu’a faits le professeur sur les berges a révélé des propriétés insoupçonnées et fort prometteuses.

Lire sur ICI Radio-Canada