L’auteur, Marcel Groleau, président général de l’Union des producteurs agricoles / Opinion, Le Nouvelliste :

Lors d’une récente conférence sur l’agroalimentaire, j’ai attiré l’attention des participants sur les dépenses en immobilisations des fermes québécoises. Selon Statistique Canada, ces dépenses sont passées de 496 M$ à 609 M$, entre 2006 et 2015. Pendant cette même période, les dépenses au Canada, incluant le Québec, sont passées de 1,6 G$ à 4,2 G$, une augmentation de 260 %. L’Ontario a quant à elle vu les siennes doubler, passant de 722 M$ à 1,4 G$. Les producteurs agricoles québécois auraient investi 1 G$ de plus durant la même période si leurs dépenses avaient suivi celles des producteurs ontariens, et 2,4 G$ de plus si elles avaient suivi celles des producteurs canadiens.

Lire sur Le Nouvelliste