Jean-François Cliche / Le Soleil :

(Québec) «C’est pas normal de sentir ça. Pas normal. On s’attend à avoir de l’air pur quand on va dehors, on n’a pas besoin de ça. […] Ça m’est arrivé d’avoir des maux de tête. Je le dis souvent à mon conjoint : je n’aime pas ça, cette odeur-là, ça m’étouffe, je ne me sens pas bien quand je respire ça. Je suis obligée de fermer les fenêtres des fois, ça devient assez fort pour ça.» «Ça», «cette odeur-là», c’est «une senteur comme celle de la térébenthine», décrit Nicole Labonté, de Cap-Rouge. Depuis 2012, son voisinage, dans le secteur du tracel, a multiplié les plaintes au sujet de relents chimiques qui se dégagent de l’entreprise Anacolor, spécialisée dans la peinture de pièces métalliques.

Lire sur Le Soleil 

Le Soleil : Anacolor: des parents et des voisins inquiets

(Ajout) Le Soleil : Le proprio d’Anacolor aurait une solution au problème d’odeurs