François Cardinal / La Presse :

Dans le dossier des véhicules électriques en libre-service, le maire Coderre a un pied sur l’accélérateur… l’autre sur le frein. D’un côté, il mise sur l’électrification de la mobilité, il déploie un réseau de bornes de recharge, il se fixe un objectif audacieux pour 2020. Tant mieux. Mais de l’autre, il étouffe le réseau existant de véhicules en libre-service et limite son développement futur.

Lire sur La Presse