Florence Sara G. Ferraris / Journaliste, Le Devoir :

Le soleil se fait moins timide, les journées allongent, tranquillement, la belle saison reprend ses aises. Avec elle, les portions endormies du réseau cyclable redeviennent praticables. Et bien que l’hiver ait été plutôt clément, l’heure est maintenant au bilan. Mathieu Séguin enfourche son vélo tous les jours depuis quatre ans. Beau temps, mauvais temps, rien — ou presque — ne l’a encore convaincu de troquer son deux-roues pour un autre mode de transport. Depuis ses premiers coups de pédaliers hivernaux, le jeune homme a vu les choses évoluer, autant sur le terrain que dans les mentalités.

Lire sur Le Devoir

Ville de Montréal : Carte des pistes cyclables