Gabriel Parent-Justras :

Montréal se place en bonne position par rapport aux autres villes en Amérique du Nord quant à ses infrastructures adaptées au vélo d’hiver.

Selon les chiffres recueillis au Congrès Vélo d’hiver Montréal 2017 qui se termine aujourd’hui, la métropole fait bonne figure quand on la compare aux autres villes nord-américaines. Avec un réseau cyclable déneigé de 430 km, dont 50 km de «pistes en site propre», telles que sur les rues Rachel, Maisonneuve ou Boyer par exemple, Montréal se situe dans le haut du peloton.

À Calgary, c’est 400 km du réseau cyclable qui est déneigé pendant l’hiver, selon Tom Babin, journaliste au Calgary Herald. Les données en site propre ne sont pas disponibles pour l’instant.
«À Ottawa, c’est plutôt 40 km de pistes en site propre qui sont déneigés», selon Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec.

Lire sur Le Journal de Montréal

Le Journal de Québec : Sur une seule roue, qu’il neige ou qu’il pleuve

Le Devoir : Le vélo comme outil d’intégration sociale

TVA Nouvelles : Un trottoir chauffant sur le pont Jacques-Cartier

ICI Radio-Canada : Douze nouveaux « vélos-pupitres » à la Commission scolaire du Lac-Témiscamingue

Communiqué : Congrès vélo d’hiver – Montréal 2017 – Le ministre Lessard rappelle l’importance de la sécurité pour tous les usagers de la route