Alexandre Shields / Journaliste, Le Devoir :

La construction du pipeline Énergie Est est souvent présentée comme un moyen de réduire le transport de pétrole sur le fleuve. Mais dans les faits, difficile d’avoir l’heure juste, en raison du secret qui entoure les livraisons aux raffineries, a constaté Le Devoir. On peut toutefois anticiper une hausse du transport d’énergies fossiles sur le Saint-Laurent au cours des prochaines années, puisque les projets pétroliers et gaziers en développement sont nombreux.

Lire sur Le Devoir