Alexandre Shields / Le Devoir :

Le gouvernement Couillard doit mener une étude scientifique sur la viabilité de la harde de caribous de Val-d’Or avant d’autoriser le transfert des derniers animaux vers la captivité, conclut le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) dans un rapport publié vendredi. Le Devoir a tenté d’obtenir une telle étude, si elle existe, mais en vain.

Dans son rapport défavorable portant sur le projet de mine d’or Akasaba Ouest, le BAPE se penche sur la situation de la quinzaine de caribous que le gouvernement a l’intention de capturer, pour ensuite les envoyer finir leurs jours au Zoo sauvage de Saint-Félicien. Il faut dire que cette mine à ciel ouvert doit être exploitée dans l’habitat naturel de ces cervidés, plus précisément dans une zone située près de la Réserve de biodiversité des Caribous-de-Val-d’Or.

Lire sur Le Devoir