Pierre-André Normandin / La Presse :

Malgré les investissements colossaux pour réparer ses vieilles conduites, Montréal continue à perdre près du tiers de son eau potable, révèle le plus récent bilan de la métropole. La quantité d’eau perdue est telle qu’on pourrait remplir 100 fois le Stade olympique. Ces résultats permettent de constater que la Ville est ainsi bien loin d’atteindre l’objectif fixé par le gouvernement de réduire à un maximum de 20 % le taux de fuites en 2017. Explications. Le gouvernement a adopté en 2011 une Stratégie québécoise d’économie de l’eau potable. Une réduction de la consommation avait été imposée après qu’on eut constaté que les villes québécoises produisaient 50 % plus d’eau par citoyen que celles de l’Ontario. Le bilan montréalais sur l’usage de l’eau potable en 2015 – présenté aux élus mercredi matin, mais rendu public seulement hier en fin d’après-midi – permet de constater que les fuites continuent à peser lourd sur le bilan de la métropole.

Lire sur La Presse