Valérie Gaudreau / Le Soleil :

(Québec) Deux des douze dépôts à neige de Québec fermeront à l’automne 2017, a annoncé l’administration Labeaume, qui rejette les accusations «d’inaction» devant la pollution causée par les dépôts à neige. Il s’agit des sites de la Colline et de la sablière Drapeau, tous deux situés dans l’arrondissement Haute-Saint-Charles, non loin de la prise d’eau potable de la rivière Saint-Charles. Plus encore, le vice-président du comité exécutif, Jonatan Julien, a indiqué mardi qu’en 10 ans, la Ville de Québec avait réduit de moitié la somme de sel de déglaçage répandue dans les rues. La somme, a-t-il dit, est passée de 46 000 tonnes métriques en 2005 à 23 000 aujourd’hui. La Ville se fixe aussi l’objectif «d’aller chercher un autre 15 % en trois ans».

Lire sur Le Soleil

Protection de l’eau potable : la Ville prévoit fermer deux dépôts à neige

ICI Radio-Canada :

« Nous sommes très loin de l’inaction dénoncée par l’opposition », se défend le vice-président du comité exécutif, Jonatan Julien, au sujet des 11 dépôts à neige non conformes aux normes environnementales sur le territoire de la Ville de Québec. Dans sa réplique à la sortie du chef de l’opposition, Paul Shoiry, l’élu d’Équipe Labeaume a indiqué qu’un plan d’action pour protéger la prise d’eau du lac Saint-Charles a été présenté au comité exécutif et sera bientôt soumis au conseil municipal.

Lire sur ICI Radio-Canada