Karl Rettino-Parazelli / Journaliste :

Ce n’est pas de la science-fiction : la voiture autonome se développe à grande vitesse et pourrait être commercialisée d’ici à peine dix ans. Même si les principales avancées se font pour l’instant au sud de la frontière, le Québec n’échappera pas à cette révolution, qui devrait radicalement transformer notre manière de nous déplacer, de travailler… et de nous assurer.

Lire sur Le Devoir