Gilbert Lavoie / Le Soleil :

(Québec) Enthousiasmé par le Sommet de Paris sur les changements climatiques, Philippe Couillard a promis… ou prédit… que 100 000 automobiles électriques circuleraient sur les routes du Québec en 2020. Avec moins de six millions d’habitants, la Norvège vient de franchir ce cap du 100 000, alors que le Québec n’en comptait que 13 455 au 31 décembre.

Le succès de la Norvège vient du fait que le gouvernement a imposé de lourdes taxes sur l’achat des véhicules à essence. Le Québec mise plutôt sur des incitatifs financiers. Il offre une subvention de 8000 $ aux acheteurs d’autos électriques comme la Nissan Leaf, ou d’autos hybrides rechargeables comme la Chevrolet Volt.

C’est moins généreux que l’Ontario, qui accorde 14 000 $ aux acheteurs des mêmes véhicules. Mais la flotte d’autos électriques chez nous est déjà deux fois plus importante que celle de la province voisine, où les tarifs d’électricité sont très élevés.

(…)

M. Arcand voit déjà le jour où la flotte des autos électriques usagées sur le marché sera importante. Son ministère a même suggéré que le gouvernement subventionne les acheteurs d’autos électriques usagées. Son collègue des Finances, Carlos Leitão, a confirmé au Soleil qu’on étudie cette proposition «attentivement».

Il faudra toutefois élucider certaines «technicalités» relatives à une telle aide, explique le ministre Arcand, en soulignant que la grève des juristes de l’État le prive de l’expertise nécessaire pour étudier ce dossier.

Lire sur Le Soleil

De l’énergie pour cinq millions de véhicules

Gilbert Lavoie / Le Soleil :

(Québec) La société Hydro-Québec aura complété l’installation d’environ 2500 bornes de recharge d’ici 2020 afin d’approvisionner les 100 000 véhicules du parc d’autos électriques prévus par le gouvernement.

«Notre intention est de nous assurer que l’infrastructure va bien suivre et qu’elle ne sera pas un facteur qui empêcherait les gens d’aller vers les voitures électriques», a déclaré le président de la société d’État Éric Martel, en entrevue au Soleil.

À la fin de 2016, on comptait 894 bornes de recharge au Québec, a précisé M. Martel. Il estime qu’on a dépassé les 900 depuis le début de janvier et qu’avec 2500 bornes, le réseau sera capable d’approvisionner 100 000 véhicules.

Lire sur Le Soleil