Luc Gagnon et Anthony Frayne – Respectivement président d’Option transport durable et chargé de cours en développement durable à l’ETS, et consultant en financement et tarifs et ancien régisseur à la Régie de l’énergie / Opinion, Le Devoir :

Le 15 août, nous avons publié une lettre qui présentait les coûts très élevés du projet de Réseau électrique métropolitain (REM). Axel Fournier, de l’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud y a répondu dans Le Devoir. M. Fournier conteste nos évaluations économiques. Avant d’aborder cet enjeu, il faut d’abord rassurer M. Fournier à savoir que le REM n’est pas la seule option pour améliorer le transport collectif. Pour la Rive-Sud, nous proposons depuis deux ans un projet de tram-train, avec la même capacité que celle du REM. Ce réseau comporte le trajet suivant : station de métro de Longueuil, boulevard Taschereau, pont Champlain, métro Peel. Un tram-train, avec un chauffeur, peut rouler dans les rues. Il évite donc la construction de nombreux viaducs et, surtout, les 3 km de tunnels proposés pour le REM. Il coûterait environ 1 milliard, probablement deux fois moins que la portion Quartier DIX30–centre-ville du REM. Il permettrait de concentrer le développement le long de Taschereau.

Lire sur Le Devoir