Marco Fortier / Le Devoir :

Dans une rare entrevue depuis sa retraite en 2010, Yvon Deschamps a confié qu’il reste indépendantiste. Il est inquiet pour l’avenir du français, préoccupé par le fossé qui s’élargit entre les riches et les pauvres, et milite contre le projet de pipeline Énergie Est, qui doit traverser le Québec. Il s’interroge aussi sur le ras-le-bol des citoyens envers les dirigeants politiques.

yvon-deschamps_energie-est_pf

(…) Ce qui l’enrage encore plus, c’est le projet d’oléoduc Énergie Est, qui doit acheminer le pétrole de l’Ouest canadien vers les provinces de l’Atlantique en passant notamment sous le fleuve Saint-Laurent. « Ce pipeline, pour moi, il n’en est pas question. J’irais jusqu’à le bloquer physiquement, avec mon corps. On ne peut pas tolérer cette menace à notre eau potable », dit Yvon Deschamps.

Lire sur Le Devoir