Alexandre Shields avec la Presse Canadienne / Le Devoir :

Le gouvernement fédéral vient de franchir une première étape en vue de la reprise de l’évaluation du projet de pipeline Énergie Est. Il a annoncé jeudi la nomination de quatre nouveaux membres temporaires à l’Office national de l’énergie (ONE).

Selon ce qu’a précisé au Devoir le cabinet du ministre des Ressources naturelles Jim Carr, les quatre membres ont été nommés dans le but d’entamer, dès « maintenant », un processus de consultation des « communautés touchées » par le projet de pipeline de TransCanada, ce qui doit inclure les communautés autochtones. Ce mandat est distinct de celui des commissaires qui dirigeront l’examen global du projet. Les quatre membres nommés jeudi proviennent de quatre provinces, soit le Québec, le Nouveau-Brunswick, l’Ontario et l’Alberta.

Ces nominations font partie des mesures de « transition » annoncées par le gouvernement Trudeau en janvier dernier pour l’évaluation des projets de pipelines, en attendant une véritable réforme prévue d’ici trois ans. Elles doivent s’appliquer aux projets de pipelines Kinder Morgan, vers la côte ouest, mais aussi Énergie Est.

Lire sur Le Devoir